Banner_frQuelles sont les causes majeures du monde contemporain? Le changement climatique. Les inégalités. La pauvreté. Les sans abris. Le pouvoir des entreprises. La destruction environnementale. La crise des réfugiés. Les politiques d’austérités. Et d’autres.

Tout le monde sait que ces questions sont connectées, et en dernier lieu, engendrées par un système économique biaisé. C’est la raison pour laquelle les campagnes mondiales récentes contre les accords de commerce international tels que le Partenariat Transatlantique de Commerce et d’Investissement (PTCI) et l’OMC – et l’intérêt qu’elles ont suscité- ont eu autant d’impact. Ces accords dégradent l’environnement à travers l’exploitation des ressources. Elles accroissent le transit terrestre, maritime et aérien, ce qui contribue au réchauffement global. Elles engendrent des migrations économiques en créant un marché mondial du travail à bas salaires soumis à la précarité.

Tant que l’on mesure le succès de ce système imparfait en utilisant le PIB (Produit Intérieur Brut), toutes les choses auxquelles nous nous opposons auront le dernier mot. Souvenez-vous: on n’obtient que ce que l’on mesure. Al’heure actuelle, seules les transactions monétaires sont prises en compte pour jauger la prospérité, même lorsqu’elles détruisent la société et l’environnement. Les arbres n’ont pas de valeur dans le PIB avant d’être abattus. Les maladies, la pollution et la dépression créent du PIB dans l’industrie de la santé, mais les choses que nous pouvons faire pour les éviter, elles, ne créent pas de PIB.

Le PIB guide les décisions économiques. Il est inscrit dans les objectifs de développement durable 2015 des Nations Unies, et intégré dans les traités de l’UE. Il dicte les politiques du FMI et de la Banque Mondiale et les choix des agences de notation. De par la façon dont il est construit, il encourage la destruction de l’environnement, favorise les profits des entreprises au détriment des salaires des travailleurs et ignore la santé et le bien être humain.

Sortir du PIB est une étape vitale vers la construction de l’économie que nous souhaitons. Il nous faut nous unir pour faire pression sur nos gouvernements afin qu’ils remplacent le PIB par de nouveaux indicateurs de bien-être humain et de bien-être des écosystèmes

Sans PIB, les arguments économiques qui soutiennent les industries polluantes, le commerce international inégal et l’austérité et l’expansion des entreprises ne sont pas tenables. En abolissant le PIB, on retire aux grandes entreprises le pouvoir d’influencer les conditions de réussite qui rendent leurs activités acceptables dans la société. Enfin, on ôte aux entreprises le pouvoir de dicter les politiques.

Des milliers d’organisations de la société civile en Europe et de par le monde militent pour un monde meilleur. En créant un front uni contre le PIB, on peut aider toutes les organisations qui œuvrent pour un changement social économique et environnemental à atteindre leurs objectifs.

Rejoignez la campagne anti PIB en l’intégrant comme partie de votre propre message de campagne. L’idée est de construire un réseau d’organisations qui ensembles peuvent faire pression pour un changement au service des objectifs de tous.

Commencez par explorer le site web Stop-GDP. Pour plus d’informations sur comment éliminer le PIB peut appuyer les objectifs de votre organisation, merci de nous contacter.

Télécharger pdf